Les principales causes et conséquences de l’absentéisme au travail

L’absentéisme au travail désigne l’absence répétée d’un salarié sur son lieu de travail. Il concerne à la fois des absences justifiées et non justifiées. Mesurées par des indicateurs de gestion RH, l’absentéisme au travail peut avoir avoir des impacts importants sur l’organisation et la performance d’une entreprise.

Les différents types d’absences au travail

Les absences des salariés dans une organisation se classent en deux catégories :

L’absence en cas de prise de congés

Depuis 1982, chaque salarié acquiert 2.5 jours ouvrables de congé par mois de travail effectif dans une même entreprise, peu importe son temps de travail et le type de son contrat (CDD, CDI, missions en intérim…).

En sus des cinq semaines de congés payés, le salarié peut être autorisé par son employeur à d’autres absences justifiées par un évènement particulier : mariage ou pacs, adoption ou naissance d’un enfant, décès d’un proche… Ces congés dits légaux sont planifiés à l’avance, sauf les absences pour maladie ou en raison d’un décès.
Un SIRH animé par le service RH de l’entreprise pilote la gestion des absences justifiées des salariés, et mesure grâce à des indicateurs l’absentéisme au travail au cours d’une période donnée.

L’absence en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle

Certains secteurs d’activités, la restauration, l’industrie ou l’agro-alimentaire par exemple sont soumis à des conditions de travail parfois difficiles. Ces employeurs font face à de nombreuses absences pour maladies ou à la suite d’accident du travail.

Ces absences imprévisibles sont encadrées par le code du travail, elles sont donc justifiées. En cas d’absences pour maladie ou accident du travail, les salariés bénéficient d’un maintien de leurs rémunérations. Des indemnités journalières sont versées par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Ce type d’absentéisme au travail peut être révélateur de dysfonctionnements dans une entreprise, notamment concernant les conditions de travail. Ces absences soudaines, parfois nombreuses ou longues, déséquilibrent sérieusement l’organisation du travail et impactent à terme la performance d’une entreprise.

Les principales causes d’absentéisme au travail

Dans une entreprise, les absences des salariés peuvent être causées par :

Causes personnelles lié à l’absentéisme au travail

Certaines absences récurrentes d’un salarié sont parfois liées à son environnement personnel et familial. Les difficultés pour faire garder un enfant malade par exemple représentent une cause réelle d’absentéisme au travail, notamment dans les entreprises de service ou dans le secteur de la vente.

Une santé fragile d’un salarié peut représenter une cause externe réelle d’absence récurrente au travail. La dégradation de la santé physique ou mentale d’un salarié peut fragiliser l’organisation d’une activité ou d’une équipe puisqu’elle se caractérise par des absences imprévisibles de la personne.

Enfin, certaines entreprises constatent que de nombreuses absences au travail sont justifiées par aucun motif. Les salariés concernés ne se présentent pas à leurs postes de travail sans raison valable.

Causes professionnelles lié à l’absentéisme au travail

Certaines conditions de travail, comme l’organisation des horaires ou le type de tâches confiées peuvent être source d’absences répétées ou prolongées. Il arrive que des accidents de travail surviennent notamment en cas de manipulation d’outils mécaniques ou lors d’activités réalisées en hauteur sur des échafaudages par exemple.

Ce type d’absentéisme au travail doit être considéré sérieusement par l’entreprise. Ces absences prolongées de salariés impactent directement sa performance et peut nuire à sa réputation.

Les postes dans le commerce, la vente ou la production industrielle par exemple sont soumis à des atteintes de résultats, parfois démesurées. Le stress professionnel ou une ambiance défavorable entre collaborateurs peuvent suffire à générer un absentéisme au travail néfaste à long terme.
Pour mieux identifier les causes d’absentéisme au travail, certaines solutions permettent d’automatiser la gestion de l’absentéismes, pour en savoir plus cliquez sur le bouton ci-dessous ! 

Les principales conséquences de l’absentéisme au travail

L’absentéisme au travail impacte durablement l’organisation interne et l’ambiance entre collaborateurs d’une entreprise. Il perturbe surtout la rentabilité de l’entreprise.

Perturbation du fonctionnement de l’entreprise

En cas d’absence injustifié par un ou plusieurs salariés, la production d’une entreprise diminue, faute de personnel suffisant. Ces situations impactent directement la rentabilité d’une activité professionnelle. Elles agissent également sur la réputation de l’entreprise.

L’absentéisme au travail entraine une baisse de la production, et aussi des retards dans la livraison par exemple. Il peut entrainer une perte de confiance et de satisfaction des clients.

Augmentation du travail des autres salariés

Les absences récurrentes et imprévisibles de certains pénalisent les présents en augmentant leurs charges de travail. L’absentéisme au travail modifie soudainement la répartition des missions dans une équipe. Cette réorganisation bouscule certains collaborateurs présents et génère du stress supplémentaire.

Génération de coûts supplémentaires au sein du service

Afin de maintenir une continuité de service, l’employeur remplace les salariés absents. Non-planifié dans le planning, ni dans le budget ces remplacements engendrent des coûts importants et non-rentables pour l’entreprise. L’absentéisme au travail agit aussi sur le moral des équipes : l’absence récurrente de certains irrite les présents, investis scrupuleusement dans leurs missions.
Pour faire face aux principales conséquences de l’absentéisme au travail, découvrez notre logiciel de gestion des absences qui facilitera votre quotidien. 

Comment éviter l’absentéisme au travail : nos conseils !

L’absentéisme au travail intervient à un moment ou un autre dans toutes les entreprises qui possèdent des salariés. Des retards, des collaborateurs malades le lundi matin, et ainsi de suite. Voici quelques conseils pour lutter contre l’absentéisme au travail. Prenez des notes !

Bonnes pratiques menées par les ressources humaines

Entretenir des relations de proximité entre les différents services d’une entreprise réduit considérablement le taux dabsentéisme au travail. Les équipes – le service RH en premier – connaissent les réalités professionnelles de leurs collègues. Elles comprennent davantage les difficultés rencontrées et se montrent solidaires et conciliantes entre elles.

Ces relations de confiance sont le résultat d’un travail de longue haleine mené par le service RH et les dirigeants d’une entreprise. Il s’agit de proposer des espaces de dialogue neutres pour que chacun puisse exprimer avec confiance ses besoins, ses attentes et ses difficultés. Proposer aux salariés une offre de formation ambitieuse est aussi un moyen de promouvoir des évolutions de carrière et le développement de compétences internes.

Démarche Qualité de Vie et Conditions de Travail

Fortement médiatisée pendant la crise sanitaire, la QVCT rassemble plusieurs actions développées par l’employeur dans un temps long. Le bien-être au travail par exemple désigne un certain nombre d’actions concrètes (flexibilité des horaires, télétravail, séminaires de cohésion d’équipes…) dont les effets se mesurent à moyen et à long terme.

Le service RH est l’un des acteurs majeurs dans une entreprise pour diffuser la démarche QVCT. Par exemple, il est essentiel de systématiser des entretiens pour accueillir un salarié après son absence. Les managers sont également responsables du bien-être des salariés en situation de travail. Des réunions d’équipe, des séminaires de cohésion d’équipes et un posture managériale empathique sont autant d’éléments favorisant une ambiance de travail sereine.

Dans certaines entreprises, les salariés apprécient la possibilité de participer à des moments de détente entre eux après le travail, des séances de yoga, du sport collectif ou une excursion nature par exemple.

Dématérialisation des absences grâce à Figgo by Lucca

La réduction de l’absentéisme au travail s’opère aussi par une gestion automatisée de l’ensemble du processus de congés et d’absences des salariés. En misant sur un logiciel de gestion de gestion des congés et absences, Figgo par exemple, les managers et les responsables RH réalisent des plannings d’absences optimisés de leurs équipes. En un seul clic, grâce à une interface intuitive, les responsables RH transmettent les éléments d’absences au service paie. Le risque d’erreur de saisie est considérablement réduit.

Enfin, une gestion automatisée des absences dans une entreprise offre une lecture en temps réelle de l’absentéisme au travail. Figgo-Lucca génère des tableaux de bord utiles pour suivre let taux d’absentéisme au travail de l’entreprise. Ce type de logiciel facilite les activités de reporting du service RH.

Réduire le taux d’absentéisme dans une entreprise est une démarche impliquant tous les acteurs : managers, responsables RH, salariés et dirigeants. Pour réussir cette opération, du temps, une communication fluide entre tous les collaborateurs et un logiciel de gestion des processus de congés sont nécessaires.

Solution très efficace et qui ne cesse de s'améliorer notamment sur Figgo, meilleurs outils sur le marché concernant la gestion des congés & absences pour ma part. Très satisfait, je recommande cet outil !

Cleber, utilisatrice de la solution Figgo

Les outils de reporting pour mieux suivre l'absentéisme en entreprise

L’outil de reporting MyReport de Report One, vous allez pouvoir analyser les résultats chiffrés des différentes équipes de votre entreprise. De ce fait, chaque équipe possède un tableau de bord pour que l’équipe puisse adapter sa stratégie et ses actions selon les résultats qu’elle constate. 

Dans les grands outils du reporting, vous trouverez le tableau de bord et aussi les rapports d’activité. Chaque équipe peut avoir un éventail de tableaux de bord qui illustre les indicateurs de performance qui leur importent le plus. Le service RH peuvent avoir un tableau de bord dédié spécifiquement à l’absentéisme afin de suivre le taux d’absentéisme des collaborateurs et ainsi pouvoir prendre de décision pour les limites à long terme. 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez-nous !

Retour vers le haut

Découvrir les fonctionnalités

Découvrir les fonctionnalités

« * » indique les champs nécessaires

Abonnement Newsletter*

Découvrir les fonctionnalités

Découvrir les fonctionnalités de Sage 100 Cloud