transformation digitale et du big data

PME : 5 bonnes raisons d’adopter un outil de BI (Business Intelligence)

La donnée est désormais un enjeu clé des entreprises. A l’ère de la transformation digitale et du big data, de plus en plus d’entreprises, quelle que soit leur taille, cherche à collecter les différentes données de leurs activités pour mieux comprendre leur performance et prendre les décisions qui assureront la croissance de leur entreprise. Désormais, la Business Intelligence (BI) devient un des facteurs clés de performance des entreprises et le moyen de s’assurer un avantage compétitif. C’est le propre des outils de reporting.

 

 

 

Rappel : qu’est que la business intelligence ?

 

La business intelligence, c’est la capacité à collecter des données volumineuses quelles que soient leurs sources afin de pouvoir les analyser pour mieux comprendre le passé et anticiper l’avenir.

De nombreux outils de business intelligence ont vu le jour afin de simplifier et d’automatiser la collecte de données et la production de rapports. Un outil de BI c’est aussi le moyen d’avoir accès à des fonctionnalités de data visualisation qui permettent d’avoir des analyses visuelles et graphiques pour une interprétation facilitée des données.

Maîtriser la donnée c’est aussi pouvoir réaliser des analyses prédictives sur son business afin de prendre les décisions qui permettront d’accélérer le développement de leur activité.

1. Un outil BI pour simplifier le quotidien de votre direction financière

Votre DAF et ses équipes ont certainement affaire à des processus lourds et complexes pour établir leurs reportings. Entre des tableurs trop complexes, des difficultés à collecter les bonnes données, des temps de mises à jour trop longs, de nombreux fichiers avec lesquels il faut jongler pour pouvoir établir une analyse pertinente de votre situation financière, ou encore une qualité des données qui pourraient remettre en cause vos analyses, réaliser son reporting financier s’avère rapidement très chronophage pour les PME !

 

“80% du temps est consacré à la production de rapports et seulement 20% à l’analyse !
Inverser la tendance avec un outil de BI !”

 

Par conséquent, la question qui se pose  est la suivante : comment rendre la data malléable, compréhensive et pertinente pour tous les acteurs qui la manipulent? C’est précisément ce à quoi nos solutions de BI tendent à répondre.

 

2. Une interprétation facilité avec la datavisualisation

Un outil de BI vous proposera des fonctionnalités de data visualisation.

Kezako ? Il s’agit de fonctionnalités qui permettent d’avoir des analyses graphiques et visuelles qui vous permettront d’identifier en un coup d’oeil les principales tendances. Les outils de BI vous offrent une richesse fonctionnelle qui permet d’avoir des solutions ergonomiques, conviviales et simples d’utilisation.

De plus en plus de solutions de BI proposent ces fonctionnalités. Ainsi, pas besoin de compétences spécifiques pour utiliser un outil de BI, même un utilisateur néophyte peut facilement créer différentes hypothèses afin de tester ses scénarii, élaborer des tableaux de bord automatisés pour la direction générale, créer de nouveaux indicateurs…

 

3. Une meilleure anticipation des risques avec de l’analyse prédictive

Avec votre outil de BI, vous serez en mesure d’anticiper les situations à risques grâce à des modélisations graphiques.

Par exemple, le rapprochement automatisé des informations permet d’identifier bien en amont des fraudes qui auraient pu vous coûter cher !

Autre point, la défaillance de vos fournisseurs et de vos clients est une problématique quotidienne pour votre département financier. Un outil de BI permettra d’anticiper et de mieux gérer le risque de défaut de paiement de vos clients mais aussi de défaillance de vos fournisseurs. De nombreux indicateurs seront prédéfinis pour vous permettre un suivi de la relation avec vos tiers ainsi que visualisation des données.

 

4. Une collecte des données automatisée

Votre PME n’est pas toujours équipée d’un ERP ou d’un logiciel spécifique de trésorerie. Pourtant, une des responsabilités de votre DAF est d’optimiser la trésorerie et de réduire les coûts. Sans logiciel dédié, les équipes financières rencontrent souvent des difficultés à consolider les données, à assembler des fichiers hétérogènes avec des formats différents, à gérer des opérations sur devises, … Leur temps est consacré ainsi à des tâches à peu de valeur ajoutée.

Avec un outil de BI, toutes ces opérations sont simplifiées et automatisées afin d’avoir une vision en temps en réel de votre situation financière et trésorerie. Vous pourrez aussi réaliser des analyses prédictives afin de mieux piloter vos ressources financières.

 

5. Des tableaux de bord financiers pour des décisions et arbitrages budgétaires facilités

Un outil de BI vous permettra d’avoir une connaissance précise et détaillée de vos coûts, de vos flux financiers et de vos principaux indicateurs : rentabilité, marge …

Réajustez plus fréquemment vos arbitrages budgétaires grâce à des rapports simples à mettre à jour ! Le marché évolue ? Un nouveau concurrent ? Une nouvelle offre ? Modifiez vos hypothèses en quelques clics et créez de nouveaux scénarii : augmentation de votre prix de x%, défaillance de votre principal, client…

Un outil décisionnel vous permettra de traiter un volume conséquent de données en peu de temps ! Vos cycles de prises de décisions seront ainsi plus rapides et basés sur des rapports fiables, complets et de qualité !

 

Pour en savoir plus…

Découvrez nos solutions de business intelligence ici. Nos experts se tiennent aussi à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet. N’hésitez pas à nous contacter pour une demande de devis pour la solution BI de Report One.

Articles similaires :

Blog


Back to Top

Découvrir les fonctionnalités

Découvrir les fonctionnalités