Comment exploiter l’IA en entreprise et dans votre gestion ?

L’IA monte en puissance dans les entreprises. Une étude récente révèle que 92 % des structures dans le monde s’orientent vers cette technologie numérique. Grâce à l’énorme progrès réalisé dans ce domaine, celles-ci peuvent aujourd’hui profiter d’une pléthore d’avantages. Les bénéfices de l’IA en entreprise s’appliquent particulièrement dans la planification des processus. Explorez notre article pour en apprendre davantage.

Qu’est-ce que l’IA ?

L’IA est une technologie qui imite l’intelligence humaine par le biais d’algorithmes. Elle est capable de percevoir son environnement et d’entreprendre des actions afin d’atteindre des objectifs précis. Par ailleurs, elle est en mesure d’analyser et d’interpréter des datas, apprenant et s’adaptant progressivement grâce à ces dernières.

L’IA en entreprise repose sur différents aspects, notamment :

  • Le machine learning. Aussi appelée apprentissage automatique, cette branche de l’IA générative permet à des réseaux de tirer des enseignements à partir d’informations et de s’améliorer avec l’expérience sans être explicitement programmé ; On peut notamment prendre l’exemple de Chatgpt.
  • Le NLP (Natural Language Processing ou traitement du langage naturel). Cela traduit le langage humain de manière à ce qu’il puisse être compris par un algorithme. Grâce au NLP, une machine est capable de reconnaître et de comprendre le langage écrit et/ou les commandes vocales ;
  • La vision par ordinateur. On parle également de vision artificielle ou de vision digitale. Elle permet à des ordinateurs d’analyser et d’interpréter des images ou des vidéos. Elle est par exemple retrouvée dans les voitures autonomes.

Historique de « la révolution IA » depuis quelques années

Encore marginale il y a une dizaine d’années, l’IA en entreprise connaît aujourd’hui un développement et une croissance exponentielle.  Ce terme a été entendu pour la première fois en 1956, au cours d’une conférence scientifique organisée au Dartmouth College à Hanover (New Hampshire, États-Unis). L’IA s’est développée en même temps que la puissance de calcul en informatique et les technologies de base de données. Elle a connu des avancées majeures au fil des décennies en France et dans le monde entier.

Quels sont les types d'IA ?

L’IA est un domaine complexe et diversifié, comprenant plusieurs types distincts, chacun avec ses propres caractéristiques et domaines d’application. Cette diversité reflète l’évolution et les ambitions variées de la technologie de l’IA.

  • L’IA Faible, également connue sous le nom d’IA étroite, est actuellement la forme la plus répandue de l’IA. Conçue pour effectuer des tâches spécifiques, elle opère sans conscience ou autonomie véritable. Des exemples notables incluent les systèmes de reconnaissance vocale, les assistants virtuels et les logiciels de traitement de l’image. Cette forme d’IA est caractérisée par sa capacité à exécuter des missions complexes dans son domaine de programmation, mais elle est limitée par l’absence de capacité d’apprentissage ou d’adaptation en dehors de ce domaine spécifique.

  • En contraste, l’IA Générale représente une IA avec des capacités cognitives équivalentes à celles des humains. Ce type d’IA est capable d’apprendre, de comprendre et d’exécuter diverses missions intellectuelles, pas seulement dans un domaine spécifique mais dans une gamme étendue. Actuellement, l’IAG reste un concept théorique sans réalisation concrète, mais elle incarne le potentiel d’une IA capable de raisonnement, de compréhension contextuelle et d’apprentissage autonome dans de multiples domaines.

  • La Superintelligence Artificielle va encore plus loin, représentant une forme d’intelligence qui surpasserait largement l’intelligence humaine dans tous les aspects. Avec des capacités exceptionnelles de raisonnement, de créativité et de prise de décision, la superintelligence soulève des questions éthiques et de sécurité importantes. Son potentiel de transformer radicalement nos modes de vie et nos structures sociales est à la fois fascinant et intimidant.

L’IA est en développement rapide, avec des avancées majeures dans le domaine de l’IA faible. Cependant, les domaines de l’IA générative et de la superintelligence restent largement théoriques, représentant des frontières futures de la recherche avec des implications profondes et étendues pour notre société. Dans ce contexte, il est crucial d’aborder ces développements avec une prudence et une responsabilité accrues, en veillant à ce que les avancées de l’IA soient alignées avec les valeurs éthiques et les besoins de l’humanité.

Comment l’IA aide les entreprises à atteindre leurs objectifs ?

L’IA en PME contribue de différentes manières à l’atteinte des objectifs fixés par une structure. Tout d’abord, elle peut être utilisée pour automatiser les tâches répétitives et chronophages. Les salariés évitent ainsi de prendre du retard dans leur travail et sont en mesure de réaliser les missions qui leur ont été confiées dans les délais impartis. 

Par ailleurs, l’intelligence artificielle permet la collecte et l’analyse d’une grande quantité de data. Ces informations peuvent par la suite servir à affiner le ciblage marketing, personnaliser les recommandations fournies aux acheteurs ou encore augmenter leur engagement. À la clé, une augmentation des ventes, une amélioration de la satisfaction et de la fidélisation ainsi qu’une hausse du chiffre d’affaires.

De surcroît, l’IA en entreprise aide à atteindre les objectifs de réduction des coûts. En effet, elle favorise les économies en diminuant le besoin de main-d’œuvre humaine et en rationalisant les processus.

Quels sont les avantages et les défis liés à l’IA en entreprise ?

L’IA procure une variété d’avantages aux sociétés. Cela dit, elle implique aussi des défis qu’il est essentiel de comprendre pour réussir son déploiement.

Les avantages de l’IA en entreprise

L’IA en entreprise est une innovation du domaine digital qui améliore notamment l’analyse des datas. Elle augmente aussi la productivité des salariés. En outre, elle permet de personnaliser tant l’expérience des acheteurs que celle des collaborateurs.

1. Une meilleure analyse des données de l’entreprise

L’IA générative transforme radicalement la façon d’analyser les informations. Les algorithmes de machine learning permettent d’effectuer des analyses plus profondes et plus précises. Les dirigeants d’une structure peuvent ainsi prendre de meilleures décisions. En effet, ces dernières s’appuieront sur des données solides et pas juste sur l’intuition humaine.

Par exemple, grâce à l’analyse prédictive fournie par l’IA concernant la demande de produits et de services, une structure est capable de prendre des décisions avisées par rapport au management de ses stocks ou de sa production. Il convient aussi de noter que cette technologie peut fournir des recommandations basées sur l’analyse de la data.

2. Plus de productivité des équipes

L’IA en entreprise augmente notablement la productivité des équipes. Grâce à l’automatisation des tâches de routine, les employés bénéficient d’un important gain de temps. Ils peuvent alors se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

La hausse de la productivité est aussi en partie liée à l’amélioration de la communication et de la collaboration entre les équipes. Même s’ils sont disséminés sur des sites différents, les salariés peuvent travailler ensemble sur des projets communs grâce à l’IA. Celle met en effet à leur disposition des logiciels qui facilitent le partage d’informations, le management des documents et la coordination des tâches à distance.

3. De meilleures fonctionnalités de personnalisation

L’IA en entreprise aide à offrir une expérience personnalisée aux acheteurs. Facilitant l’analyse de leurs informations (interactions passées, comportements d’achat, préférences, usage des produits, etc.), elle permet de mettre en place une approche sur-mesure pour chacun d’entre eux. Se sentant valorisé et unique, l’acheteur sera plus enclin à rester fidèle.

D’autre part, l’IA en entreprise donne accès à des fonctionnalités qui permettent d’optimiser et de personnaliser l’expérience des salariés. Celles-ci peuvent par exemple concerner la transcription, la prise de notes ou encore la traduction simultanée. Les collaborateurs peuvent aussi interagir avec un chatbot ou un voicebot qui leur fournira une assistance individualisée pour réaliser leurs tâches.

Les défis en lien avec l’IA en entreprise

L’adoption de l’IA entraîne d’importants changements et soulève des questions qu’il est indispensable d’aborder.

L’utilisation des données clients de manière responsable

L’IA en entreprise fait naître des questions concernant la confidentialité et la sécurité des datas des clients. Il est notamment impératif de s’assurer du respect des réglementations relatives à la protection de ces informations telles que le RGPD (règlement général sur la protection des données) en France. La data ne doit pas servir à des fins autres que celles pour lesquelles elle a été recueillie. De plus, il est indispensable de la mettre à l’abri d’un accès, d’une divulgation, d’une altération ou d’une destruction non autorisés.

Par ailleurs, les clients doivent être tenus au courant de l’usage de leurs données personnelles. Il faut également que les entreprises obtiennent leur consentement avant d’utiliser de telles informations. En outre, celles-ci doivent offrir aux consommateurs la possibilité de vérifier, de corriger ou de supprimer leurs informations au besoin.

L’utilisation de l’IA en entreprise doit par conséquent se faire dans le respect de la vie privée des consommateurs. Il est aussi essentiel que le traitement de leurs données à caractère personnel soit le plus transparent possible.

La diffusion de fausses informations

L’intelligence artificielle facilite la génération de fausses images ou de voix artificielles ultra-réalistes. Cette situation favorise la diffusion de fake news au sein d’une société. Par ailleurs, les robots conversationnels peuvent parfois fournir des informations erronées. En effet, il s’agit avant tout de prédicteurs de mots qui fonctionnent purement en termes de probabilités. Pour lutter contre le phénomène de désinformation lié à ces outils, plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  • Contraindre les robots conversationnels à fournir des références pour pouvoir vérifier la crédibilité de la source des informations qu’ils avancent ;
  • Ajouter du code informatique permettant à ces interfaces d’insérer un avertissement lorsqu’une information n’est pas totalement sûre ;
  • Programmer les robots conversationnels pour qu’ils utilisent plusieurs sources lorsqu’ils doivent fournir une information nominative ;
  • Programmer les chatbots et les voicebots pour qu’ils s’appuient uniquement sur des sources d’informations fiables.

Savoir quand avoir recours à l’humain ou à l’IA dans les actions de service client

L’IA n’a pas vocation à remplacer les salariés. Elle a plutôt été conçue pour alléger leur travail afin de leur permettre de renforcer leurs efforts sur les tâches qui requièrent absolument une intervention humaine. Les agents de SAV font partie des principaux bénéficiaires de cette avancée. Il est toutefois essentiel de déterminer quand il convient d’y recourir.

Les robots conversationnels doivent être utilisés seulement pour gérer les requêtes simples. S’appuyant sur une base de connaissance, ils sont parfaitement capables de traiter les questions basiques. Ces outils permettent aux consommateurs d’obtenir une assistance à tout moment étant donné qu’ils sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Pour leur part, les demandes complexes doivent être exclusivement prises en charge par des conseillers humains. Tel est notamment le cas de celles qui exigent de comprendre les émotions du client ou de faire preuve d’empathie, car les robots conversationnels en sont incapables.

Savoir à quel moment faire entrer en scène l’humain ou l’IA dans les actions de service à la clientèle permet d’apporter une réelle plus-value qui favorisera la fidélité des données.

Former les salariés aux usages de l’IA

Alors que l’IA en entreprise offre un grand nombre de possibilités pour les salariés, seuls 10 % d’entre eux utilisent cette technologie à bon escient au quotidien, selon une enquête menée par Microsoft. Pour remédier à cette situation, les employeurs doivent mettre en place une stratégie et définir une politique d’utilisation de l’intelligence artificielle avant tout déploiement sur le lieu de travail.

Par ailleurs, il est nécessaire qu’ils discutent des cas d’utilisation spécifiques de cette solution. Il faut aussi qu’ils organisent des entretiens individuels avec les collaborateurs pour leur faire comprendre l’intérêt de l’IA pour leur travail. Ils atténueront de cette manière la résistance au changement.

En outre, la formation des employés est incontournable. Elle leur permet d’acquérir les compétences nécessaires pour utiliser correctement et efficacement l’IA. Une fois les salariés formés aux usages de cette technologie, ils disposeront d’un nouveau moyen de contribuer à la croissance de la structure dans laquelle ils évoluent.

L’utilisation de l’IA en entreprise et gestion des processus dans les ERP

L’IA peut renforcer les capacités de toutes sortes de solutions informatiques utilisées au sein des sociétés. Lorsqu’elle intègre les ERP, cette technologie optimise la planification des processus.

Qu’est-ce qu’un ERP ?

ERP veut dire Enterprise Resource Planning. En français, on parle de PGI. Ces termes font référence à une solution informatique centralisée qui permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une structure.

Un ERP est constitué de plusieurs modules indépendants qui communiquent néanmoins entre eux par le biais d’une base de données unique. Accessible à tous les utilisateurs, cette dernière leur permet de retrouver sans difficulté les informations dont ils ont besoin. Un PGI décloisonne donc les services d’une société. Qui plus est, si ses opérations étaient auparavant gérées au moyen de différents interfaces dédiés, ce logiciel permet de les piloter en intégralité à partir d’un seul système.

Les avantages d’un ERP sont nombreux : augmentation de la productivité, amélioration de la collaboration interne, réduction des erreurs, maîtrise des coûts, hausse de la compétitivité, etc. Il est donc dans l’intérêt de toute structure de s’en équiper, peu importe sa taille et son domaine d’activité.

IA en entreprise : quels sont les avantages de cette technologie dans l’ERP ?

L’intégration de l’IA dans les ERP fait partie des grandes tendances liées à ces outils en 2023 comme le montre cet article sur l’actualité IA dans les PGI. Elle décuple leurs performances. Tout d’abord, elle améliore leur capacité à gérer et à traiter la data. Grâce au machine learning, un PGI peut analyser des ensembles de datas extrêmement volumineux. Il est aussi capable de détecter des modèles et d’anticiper des tendances. Il est ainsi possible de prendre des décisions éclairées.

Par ailleurs, l’IA étend les capacités d’automatisation dont un ERP dispose déjà. Le logiciel peut de ce fait prendre en charge un grand nombre de tâches, augmentant par la même occasion le gain de temps et de productivité des équipes.

En outre, l’alliance IA ERP optimise l’UX. La navigation dans un PGI peut être complexe, surtout lors d’une première utilisation. L’intelligence artificielle accroît la rapidité et la réactivité du logiciel, quel que soit l’appareil depuis lequel on y accède.

Dans quels aspects de gestion l’IA peut-elle être utilisée en entreprise ?

L’IA s’avère utile dans différents aspects. Ceux qui en bénéficient le plus sont abordés ci-après.

La gestion commerciale

L’IA en entreprise permet de trier les informations commerciales pour identifier celles qui ont du sens comme les données qui aident à comprendre le comportement des clients ou à les fidéliser. En temps normal, il aurait été difficile de les retrouver parmi la multitude de données collectées par une structure.

L’IA fournit aussi une précieuse assistance aux commerciaux à tous les stades du processus de vente. Elle leur permet par exemple d’identifier les meilleurs prospects pour une nouvelle offre et leur indique le chemin à prendre pour les convertir en clients au plus vite. Elle peut également leur suggérer l’approche stratégique à privilégier durant une négociation.

En outre, l’IA allège le travail des commerciaux. En effet, un robot conversationnel peut traiter certaines demandes à leur place.

Le service client et le marketing

L’IA permet d’améliorer significativement la qualité du SAV. Les agents peuvent notamment s’appuyer sur cette technologie pour personnaliser la réponse fournie en fonction de la situation des consommateurs. Analysant les interactions avec ces derniers, l’IA permet aussi de mesurer leur satisfaction et de repérer les problèmes récurrents afin de mettre en place des mesures pour les résoudre.

D’autre part, l’IA en organisation offre des avantages indéniables pour le marketing. Elle automatise de nombreuses tâches chronophages comme la génération de prospects, l’envoi de mails, la segmentation, etc. Elle permet aussi de maximiser le ROI des campagnes publicitaires en améliorant le ciblage grâce à l’analyse avancée des données des prospects et des clients. 

La gestion financière et comptable

Avec l’IA, il est possible d’analyser d’importants volumes de données financières dans un court laps de temps. Détectant des schémas et des tendances qu’un humain aurait eu de la difficulté à repérer, les algorithmes d’intelligence artificielle aident à prendre des décisions plus éclairées.

D’un autre côté, cette technologie est capable de déceler les anomalies ou les incohérences dans les datas financières. Les risques d’erreurs diminuent ainsi considérablement. Qui plus est, l’IA automatise diverses tâches financières et comptables, y compris les plus complexes (consolidation des données, rapprochement bancaire, analyse des risques de crédit, saisie comptable, création de rapports, etc.).

La planification des stocks et le supply chain management

L’IA en structure optimise la planification des stocks. Analysant les ventes passées, les tendances saisonnières ou les comportements d’achat des consommateurs, elle permet de prévoir la demande avec précision. Une structure peut ainsi ajuster ses niveaux de stock pour éviter les ruptures ou encore les coûts liés au surstockage. 

Par ailleurs, l’IA offre une visibilité accrue sur la supply chain. En effet, elle permet d’en suivre chaque étape en temps réel. Les éventuels problèmes sont de ce fait identifiés rapidement et des mesures peuvent être prises immédiatement pour les corriger. L’IA automatise aussi de nombreux processus de la chaîne d’approvisionnement. Il en résulte des économies de temps et de moyens ainsi qu’une réduction des erreurs humaines.

La collaboration et la communication

L’IA en entreprise optimise la planification des stocks. Analysant les ventes passées, les tendances saisonnières ou les comportements d’achat des consommateurs, elle permet de prévoir la demande avec précision. Une structure peut ainsi ajuster ses niveaux de stock pour éviter les ruptures ou encore les coûts liés au surstockage. 

Par ailleurs, l’IA offre une visibilité accrue sur la supply chain. En effet, elle permet d’en suivre chaque étape en temps réel. Les éventuels problèmes sont de ce fait identifiés rapidement et des mesures peuvent être prises immédiatement pour les corriger. L’IA automatise aussi de nombreux processus de la chaîne d’approvisionnement. Il en résulte des économies de temps et de ressources ainsi qu’une réduction des erreurs humaines.

Le management des ressources humaines

Les apports de l’IA aux moyens humains sont multiples. Cette technologie permet par exemple de trier les CV de candidats en fonction de critères définis. Elle accélère ainsi le recrutement et aide à identifier les meilleurs profils pour un poste.

L’IA en organisation facilite également la planification de la paie, des congés, des compétences, des formations, etc. De plus, elle permet d’analyser les datas du personnel avec une plus grande efficacité. Elle aide de cette manière à évaluer la performance des employés et à identifier les problèmes ou les lacunes comme l’épuisement professionnel, le manque de personnel, le besoin de formation, etc.

Des exemples de secteurs où sont utilisés l'Intelligence Artificielle (IA)

L’intelligence artificielle (IA) est en train de devenir un moteur de transformation à travers une multitude de secteurs d’activité. Son influence, autrefois perceptible principalement dans des domaines comme la santé et la finance, s’étend désormais à d’autres industries. Explorons comment l’IA façonne de manière innovante et efficiente le monde des affaires dans divers secteurs : 

  • IA dans le domaine du Transport et de la Logistique : L’IA joue un rôle crucial dans l’optimisation des opérations de transport et de logistique. Les entreprises utilisent des algorithmes d’IA pour améliorer l’efficacité des itinéraires de livraison, réduire les coûts de carburant et augmenter la rapidité des services. Dans le domaine du transport public, l’IA contribue à optimiser les horaires et les itinéraires en fonction de la demande en temps réel. L’IA est également utilisée pour la maintenance prédictive des véhicules, permettant ainsi de réduire les temps d’arrêt et d’augmenter la sécurité.

 

  • IA dans l’industrie de l’Agriculture : Dans l’agriculture, l’IA aide les agriculteurs à augmenter leur productivité et à réduire leur impact environnemental. Des systèmes d’IA sophistiqués analysent les données météorologiques, les images satellites et les données de capteurs pour fournir des informations sur le moment idéal pour semer, irriguer ou récolter. L’IA est également utilisée pour surveiller la santé des cultures et détecter précocement les maladies ou les infestations, permettant une intervention rapide et ciblée.

 

  • IA dans l’Énergie et les Services Publics : Les PME d’énergie et de services publics se tournent vers l’innovation qu’est l’IA pour optimiser la distribution d’énergie, réduire les déchets et intégrer les sources d’énergie renouvelables. Les algorithmes d’IA analysent les modèles de consommation et prévoient la demande pour ajuster la production d’énergie en conséquence. L’IA est également utilisée pour détecter les défaillances dans la qualité des équipements et planifier la maintenance préventive, ce qui améliore l’efficacité et la durabilité des opérations.

L’exemple de Copilot, l’assistant IA en entreprise de Microsoft dans Business Central

Copilot est un assistant virtuel alimenté par IA conçu par Microsoft. Il intègre la majorité des applications de l’éditeur américain. On retrouve notamment cet outil dans Word, Excel, PowerPoint et Outlook. Il est aussi disponible dans Microsoft Dynamics 365 Business Central.

Ce PGI s’adresse particulièrement aux PME et aux ETI. C’est l’un des meilleurs ERP sur le marché à l’heure actuelle. Si votre structure appartient à la seconde catégorie, vous pouvez adopter Microsoft Dynamics 365 Business Central pour accéder à Copilot et bénéficier des avantages de cet assistant IA (gain de temps et de productivité, meilleure prise de décision, augmentation de la rentabilité et baisse des coûts opérationnels, etc.). En effet, cet outil est ouvert uniquement aux structures qui comptent au minimum 300 utilisateurs pour l’heure.

En tout cas, Copilot Business Central vous permettra de gérer au mieux vos différents processus en renforçant les fonctionnalités de l’ERP de Microsoft. Celles-ci se rapportent entre autres aux ventes, aux finances et à la comptabilité, à la chaîne d’approvisionnement, à la production, aux projets et aux moyens humains.

Bien plus qu’une simple tendance, l’IA constitue une véritable révolution. Quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, les structures désireuses d’améliorer leur performance et de rester compétitives doivent désormais l’adopter dans la planification de leurs processus.

Découvrez nos articles connexes
Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez-nous !


Retour vers le haut

Je télécharge la fiche technique

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

- Livre blanc sur l'égalité professionnelle -

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Téléchargez notre dossier sur la Business Intelligence pour les DAF

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Téléchargez nos 6 conseils pour démarrer votre Projet BI

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez les étapes-clés d'un déploiement ERP

Téléchargez la fiche pratique ci-dessous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Voici comment digitaliser votre gestion de trésorerie

Téléchargez la fiche pratique ci-dessous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez comment faciliter la gestion
de budget grâce à la Business Intelligence

Téléchargez la fiche pratique ci-dessous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez les 10 KPI Commerciaux incontournables

Téléchargez la fiche pratique ci-dessous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez le livre blanc sur la datavisualisation

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

- Téléchargez le dossier sur la Business Intelligence et le reporting RH -

Remplissez le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

- Téléchargez l'infographie -

Remplissez le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

- Téléchargez le guide -

Remplissez le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

- Téléchargez le comparatif ERP -

Remplissez le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Téléchargez l'étude Markess sur les ERP

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez notre modèle de tableau de bord RH

- Téléchargez le dossier Power BI -

Remplissez le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrez le cahier des charges type pour un projet BI

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir le comparatif des outils BI et de reporting

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir le livre blanc MyReport
"La BI décodée pour les PME"

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

- Téléchargez la fiche produit MyReport BE -

Remplissez le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir les fonctionnalités de Cegid HR Ultimate

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir les fonctionnalités
de Sage 100 Gestion Commerciale

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir les fonctionnalités de Sage 100 Paie et RH

« * » indique les champs nécessaires

Abonnement Newsletter*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir les fonctionnalités

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir les fonctionnalités de Sage 100 Cloud

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.