ETL

Conseils pour bien choisir son logiciel BI

 

La nécessité de l’analyse des données d’une entreprise pour les bonnes prises de décision n’est plus à démontrer. Une solution BI, Business Intelligence, ou Informatique Décisionnelle en français, vous donne les moyens, les méthodes et les outils pour permettre cette analyse. Mais comment choisir le meilleur logiciel BI ? Que doit vous apporter un logiciel BI ? Quel est le meilleur outil de reporting ? Voyons cela ensemble.

 

 

Collecte, stockage des données

 

La première étape de ce processus consiste à identifier les données à exporter et à les stocker. Elles peuvent provenir de différents canaux au sein de l’entreprise et peuvent concerner plusieurs services. Ces données sont alors extraites, afin de réaliser une base de données. Ce niveau de processus est appelé ETL (Extract/Transform/Load). Les données brutes récoltées sont reversées dans un entrepôt de données pour transformation en base de données.
 

 

Cet entrepôt de données est appelé Data Warehouse, Date Mart, ou Data Center. Son rôle est de créer une base de données utilisable et exploitable, en collectant l’ensemble des bases de données opérationnelles de l’entreprise. Le but est de traiter les données, les extraire, les structurer et les centraliser. Elles sont alors disponibles afin d’être analysées, pour ensuite donner lieu à de l’information exploitable. Un logiciel BI, dans cette partie du processus, doit contenir 3 critères principaux.
 

Pour cela, le logiciel doit pouvoir :

  • Absorber une multitude de canaux d’entrées sans devoir y apporter de développements lourds.
  • Ajouter ou modifier les données et être fluide afin qu’elles soient intégrées facilement.
  • Collecter des données en temps réel. Les informations doivent être fiables et disponibles immédiatement. Une actualisation automatisée est donc fortement recommandée.

 

 

Analyse des données

 

Une fois les données collectées, l’étape suivante essentielle consiste à les exploiter et à en tirer une analyse complète. L’analyse des données tient dans le processus décisionnel une place capitale. C’est pourquoi un logiciel BI doit, entre autres, posséder des atouts essentiels qui sont les suivants :

  • Une utilisation analytique simplifiée : en fonction de chaque utilisateur, des critères sont à définir. Ils seront bien évidemment différents suivant les métiers (utilisateur avancé, ou analyste).
  • Une création des mesures: le logiciel BI doit donner la possibilité de créer des mesures de calculs. Il doit pouvoir également les sauvegarder. Avec l’ensemble de ces mesures, vous obtiendrez des indicateurs de performances ou KPI.
  • Un enregistrement de requêtes d’analyse : afin d’obtenir une analyse fiable, il convient de pouvoir réaliser des filtres. Des extractions de données, qui peuvent être sauvegardées et réutilisées en temps voulu. Et un logiciel BI doit vous permettre de les réaliser.

 

 

Restitution pour partage des données

 

Vient ensuite la restitution des données, ou le partage de données. Le logiciel BI restitue l’information sous une forme visuellement exploitable. Ces outils de reporting peuvent se présenter sous différents aspects, des tableaux de bord, des diagrammes ou encore des graphiques, accompagnés de Data Storytelling. Mais quelle que soit la forme souhaitée de partage, il est un élément primordial que votre logiciel BI doit apporter : l’accessibilité.

En effet, si l’on prend l’exemple du tableau de bord, il doit avoir un objectif collaboratif. Il doit également pouvoir se consulter depuis n’importe quel navigateur et à partir de n’importe quel support (portable, mobile ou tablette).
Le logiciel BI doit également permettre de :

  • Distinguer des groupes d’utilisateurs et être paramétrable facilement. Plus votre accès sera aisé, plus votre décision ou solution sera rapide à systématiser. Il s’agit d’un indicateur primordial dans le choix d’un logiciel BI.
  • Vous apporter une simplification d’utilisation et une convivialité dans son approche pour les utilisateurs.
  • Vous donner la possibilité de personnalisation de la part des utilisateurs. C’est également une spécificité à prendre en compte. Il correspond à différents besoins et le logiciel BI doit pouvoir y répondre.

 

 

Conclusion : pas de logiciel BI sans intégrateur

 

Avec sa diffusion, l’appel à un logiciel Business Intelligence est devenu clé de voûte du fonctionnement de l’entreprise au point de vue décisionnel. Le travail collaboratif, à l’aide de technologies adaptées, devient une réalité dans de nombreuses entreprises. Mais la collecte et le reporting de l’ensemble des données à analyser ne peuvent se réaliser sans un intégrateur BI. En effet, il s’agit d’un cheminement complexe, avec des interprétations de données qui doivent être parfaitement exploitables.

Alors ne vous lancez pas dans le Business Intelligence sans un intégrateur BI fiable qui vous permettra d’optimiser votre stratégie analytique et décisionnelle, pour des indicateurs de performance dans le vert à tous les niveaux de votre entreprise !

 

Apogea intégrateur BI de Report One, le logiciel BI des PME

 
Apogea vous accompagne dans votre projet d’analyse de données et reporting. Une des solutions BI que nous vous recommandons est le logiciel My Report de Report One.  Cet outil de reporting allie la puissance de calcul de la BI à des outils de datavisualisation afin de rendre accessible à tous l’interprétration des tableaux de bords. Vous pourrez ainsi facilement avoir une vision de l’ensemble de vos activités pour prendre les bonnes décisions.

 

ARTICLES CONNEXES
Vous souhaitez plus d'infos ?

Back to Top

Découvrir les fonctionnalités

Découvrir les fonctionnalités